Apprendre, comprendre, défendre la nature - Vente de graines du potager 100% naturelles non HF1

Rikito Boutique
Rikito Boutique
((((((((((Vente de graines réservée uniquement aux particuliers))))))))))
rikito Boutique         ici la graine est Reine
Aller au contenu

HYBRIDE-F1 Le début de la "faim"

Vente de graines du potager 100% naturelles non HF1
Publié par Rikito dans Jardinage et potager · 25 Décembre 2019
Depuis les années 60, la norme hybride F1 a vu le jour et l’extinction de la biodiversité s’est mise en marche.
Mais qu’est-ce que l’hybride F1 ?
L’hybride F1 est un fruit, une céréale, un légume modifié génétiquement afin d’en changer sa composition.
Pourquoi avoir fait cette modification ?
Pour plusieurs raisons, dont la majorité sont d’ordre économiques (pas pour nous) et en voici quelques-unes :

Pour l’industrie agroalimentaire c’est : Le calibrage (pour l’esthétique), la productivité, la rentabilité et le profit:

Tous les produits hybrides F1 d’une même famille se voient attribuer un code génétique identique.
De ce fait, des pieds de tomates rondes, donneront des fruits identiques visuellement sur tous les plants (même poids, même calibre).
De plus leur croissance est homogène, les pieds se développent tous à la même vitesse (pratique pour la récolte).
C’est valable pour le maïs, l'orge, le seigle,le blé, le tournesol, d’ailleurs il suffit de regarder un champ de tournesols, si toutes les fleurs sont régulières et à hauteur similaire, ce sont des hybrides F1.
Il est vrai qu’un pied de tomates hybrides F1 est plus productif en comparaison d’un pied 100% BIO, mais pour quel résultat!
Il faudrait manger pas moins de 5 à 10 tomates hybrides F1 pour arriver à la hauteur nutritive d’une seule tomate BIO.
Les valeurs nutritionnelles d’une tomate hybride F1 sont très faibles en comparaison d’une tomate BIO
et non OGM appelée « tomate ancienne ou rustique ».

Les biologistes donnent quelques chiffres :
Tomate hybride F1                                                 Tomate 100% BIO
Lycopène : 41 mg                                                   Lycopène : 142 mg
  Vitamine C : 11,9 mg                                            Vitamine C : 50,2 mg
     Polyoghenols: 210 mg                                            Polyoghenols: 867 mg


Pour l’industrie semencière c’est: Aujourd’hui le profit mais demain le contrôle total des semences et de nos vies:

Impossible de récupérer les graines à partir d’un produit F1, elles sont inutilisables d’une année à l’autre.
Si malgré tout, vous veniez à les semer, ce qui sortirai de sous terre ne s’appellerai plus hybride F1 mais F2, c’est-à-dire que vous auriez des produits hybrides 2ème génération avec une valeur nutritionnelle encore plus faible qu’un produit F1. Les fruits sont vite malades et tombent facilement (vous pouvez tenter l’expérience).
Il faut absolument enrayer le processus de l’industrie semencière qui consiste, sans que cela soit dit, à remplacer toutes les semences existantes par des hybrides de type F1, ce qui leur donnerai le control total de ce que l’on mange.
Si cela venait à se produire plus personne ne pourrait manger des produits sains du jardin, riches en vitamines, indispensables pour notre santé et notre survie.
Depuis quelques temps déjà, nous voyons apparaître des hybrides F1 BIO… Mais le problème reste entier, c’est du F1 donc faible valeur nutritionnelle et récupération des graines impossible.
Il faudrait manger en quantité démesurée ces hybrides F1 (donc consommer plus) pour compenser le manque nutritionnel, tout en avalant des doses d’engrais chimiques et pesticides quand ce n’est pas BIO à 100%. Difficile de rester en bonne santé avec ça.

C’est pour ça qu’il est important d’apprendre ou de réapprendre à cultiver ses fruits/légumes BIO non F1, pour transmettre aux générations futures, cette pratique ancestrale.
Pas besoin de posséder un jardin pour planter un pied de tomates ou deux dans un pot de fleurs (type jardinière).
Les enfants apprennent vite, alors faites les semis ensembles, ils seront ravis ensuite de manger ce qu’ils ont semé et fait grandir.

Faisons en sorte que nos enfants et leurs petits enfants n’aient besoin que d’une seule tomate pour se nourrir au lieu de dix et avoir encore faim.



Vote : 5.0/5
          CONTACT
Créé par DSMA
ICI, LA REINE... C' EST LA GRAINE !


Retourner au contenu